Loading…

DAGAPEX

Le magazine B-TO-B | B-TO-C

4 conseils pour un meilleur entretien de sa plomberie

L’installation et la rénovation de la plomberie sont un travail délicat qui exige de l’expérience de la part de la personne qui le réalise. L’entretien de celle-ci l’est moins, à condition d’adopter les bons gestes au quotidien et au bon moment. Pour vous assurer que votre plomberie fonctionne correctement et pour ne pas avoir à payer d’importantes factures pour les travaux de réparation, voici quelques astuces.

Prévenir et éviter la négligence

Une grande partie des problèmes de plomberie proviennent de la négligence que nous portons vis-à-vis de nos tuyauteries. Grâce à des conseils de plombier expérimentés, vous pourrez anticiper les éventuels dégâts des eaux :https://www.buuyers.com/top/aquitaine/gironde/bordeaux/plombier. Soyez attentif à la moindre défaillance des composants de votre plomberie.

Ouvrez les armoires et les dessous de comptoir pour avoir une idée précise de leur état. Inspectez la moindre fuite, n’attendez pas d’avoir un gros problème apparent pour le faire. Tendez l’oreille afin de déceler le moindre bruit au niveau du réservoir des toilettes pour éviter le moindre écoulement. En procédant de suite à un raccordement, vous limitez les dégâts et le montant de la réparation ou de l’entretien.

Faire attention aux déchets jetés dans les toilettes

De nombreuses personnes ont tendance à jeter tout et n’importe quoi au niveau des toilettes. Il faut éviter d’évacuer certains déchets au niveau des toilettes. Par exemple, les lingettes et les rouleaux de papiers toilette sont des déchets qui ne doivent pas se trouver dans les canalisations des toilettes. Même s’ils sont biodégradables, ils bouchent et encrassent les usines de traitement des eaux usées.

Il en va de même pour les médicaments qui causent d’importantes pollutions au niveau des nappes phréatiques. Leur toxicité est un réel danger qui fragilise l’écosystème. D’autres déchets comme les préservatifs, la graisse alimentaire et la litière pour chat qui peuvent boucher les canalisations. Certains de ces déchets sont composés de matières gonflantes qui font doubler leur volume.

Anticiper l’éclatement de tuyau par le gel

Les conduits d’eau longeant un mur extérieur sont exposés au grand froid. Lorsqu’ils ne sont pas utilisés durant un bon moment, ils sont exposés à un degré de gel important. La mise en place de quelques précautions est alors nécessaire. Évitez de baisser le chauffage de votre résidence à un niveau trop bas. Pour que la température soit suffisante au niveau des espaces confinés, pensez à ouvrir les portes de votre lavabo ou celles du lavabo.

Afin d’éviter le gel de l’eau stagnante au niveau de vos tuyauteries, il peut être efficace de laisser couler un filet d’eau en provenant de vos robinets. Si vous avez une robinetterie ou une tuyauterie qui n’est pas chauffée, pensez à bien les isoler.

Prêter attention aux boyaux de la laveuse à linge et le lave-vaisselle

Les boyaux de ces deux types d’appareils sont à vérifier régulièrement. Généralement conçus avec du caoutchouc et en métal flexible, ils ont tendance à se dessécher avec le temps. Dès qu’ils montrent des signes de vieillesse ou de craquelures, il est préférable de les remplacer. Heureusement, c’est une chose qui se produit au moins au bout de 10 ans d’utilisation du produit. Vous aurez donc le temps de vous préparer à la réparation ou à l’entretien. Les dégâts qu’ils peuvent causer suite à leurs dégradations peuvent coûter des milliers d’euros.